Régions Kabylie Tiziouzou
 

Forêt-école d’Azazga : Stages de formation en plantes médicinales

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.04.18 | 12h00 Réagissez

L’initiative, qui prendra fin le 31 juillet prochain, a été lancée avec l’achèvement de l’installation des infrastructures nécessaires au sein de cette forêt-école, dont la superficie est d’une trentaine d’hectares.

Après avoir réalisé, au début de l’année en cours, son projet de pépinière de plantes médicinales à la «forêt-école» d’Azazga, l’Association de wilaya de Tizi Ouzou pour la protection de l’environnement (APE), organise, depuis janvier dernier, des stages de formation en la matière au profit des citoyens intéressés. L’initiative, qui prendra fin le 31 juillet prochain, a été lancée avec l’achèvement de l’installation des infrastructures nécessaires au sein de cette forêt-école, dont la superficie est d’une trentaine d’hectares.

Elle est située sur les hauteurs de la ville d’Azazga, à l’entrée du massif forestier de la région. Après ces installations, nous dira Rachid Belmellat, le président de l’APE, «il était évident que nous devrions avancer. Et c’est ainsi qu’on a présenté un dossier pour un projet de culture des plantes médicinales à des institutions de l’Union européenne (UE), qui l’ont étudié et approuvé, promettant d’aider à sa con-crétisation, tant l’intérêt qu’il suscite pour la société, la santé et l’environnement est indiscutable».

L’APE a donc tracé, en complément de l’expérience acquise avec les plantes médicinales, un programme de formation de dizaines de stagiaires sur une cinquantaine d’espèces de plantes et autres herbacés utiles.

Pour concrétiser ce programme, des consultations et sollicitations ont été menées auprès de plusieurs professeurs universitaires, lesquels ont répondu favorablement pour assurer des stages aux adultes inscrits à l’APE. Deux groupes de plus de 40 stagiaires chacun suivent actuellement ces stages. Ayant comme objectif de vulgariser au large public les méthodes et périodes de plantation des plantes médicinales et leurs vertus thérapeutiques, les stages sont animés chaque samedi.

L’opération ne cesse de susciter un engouement chez beaucoup de gens voulant s’imprégner de connaissances quant aux vertus des plantes utiles et autres essences croissant dans nos forêts. Ces stages suscitent aussi de l’intérêt pour des échanges de connaissances sur l’utilisation de ces plantes pour des soins traditionnels divers, ainsi qu’en cuisine pour certaines d’entre elles.

Aux termes des stages, le président de l’APE proposera un dossier sur la certification des plantes médicinales authentiques de Kabylie, «afin d’éviter tout risque de commercialiser des plantes dangereuses pour la santé et d’élaborer, pour ce faire, un recueil-glossaire de ces plantes, les méthodes et périodes de leur culture, leurs origines, vertus, mode d’emploi, etc.».

 

S. Yermèche
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie