Régions Kabylie Bejaia
 

Maternité d’Amizour

Tentative d’inscription d’un bébé au nom d’un faux père

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.03.18 | 12h00 Réagissez

Une tentative d’inscription d’un nouveau-né (enfant illégitime) sur livret de famille, au profit d’un couple sans enfant, a été avortée grâce à la vigilance du personnel du service maternité de l’hôpital d’Amizour, qui a alerté la police.

Ce qui a mis la puce à l’oreille des praticiens est le refus de la femme enceinte, âgée de 20 ans, de présenter ses documents d’identité. D’après les éléments d’information obtenus par les enquêteurs de la sûreté de la daïra d’Amizour, la dénommée H. K., coiffeuse, a connu la jeune femme A. K., qui était à son 4e mois de grossesse, dans son salon de coiffure où elles se sont entendues pour porter le nom du bébé sur le livret de famille du frère de la coiffeuse, répondant aux initiales H. G. Arrivé le jour de l’accouchement, la jeune femme enceinte est accompagnée par la coiffeuse et le frère de cette dernière qui s’est fait passer pour l’époux de A. K. Seulement, lors de la présentation du livret de famille, il a été constaté que l’âge de la femme de cet homme, 50 ans, ne correspond pas à celui de la femme enceinte. Les deux prévenus H. G. et A. K. ont été mis sous mandat de dépôt pour «fausse déclaration» pendant que la femme et la sœur de l’homme ont été mis sous contrôle judiciaire.
 

Nordine Douici
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie