Régions Est Constantine
 

Cybercriminalité à Constantine

Une hausse qui inquiète

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.01.18 | 12h00 Réagissez

Malgré les différentes actions de sensibilisation organisées dans les établissements scolaires et autres lieux fréquentés par les jeunes, la cybercriminalité connaît une hausse remarquable ces deux dernières années, faisant un nombre considérable de victimes, en majorité des mineurs.

C’est ce qui a été révélé, hier, lors de la présentation du bilan annuel des activités de la sûreté de wilaya de Constantine au siège de la direction centrale, située au Coudiat. Le chef de la sûreté de wilaya, Abdelkrim Ouabri, a déclaré que les éléments de la police judiciaire ont traité 75 affaires de cybercriminalité en 2017, dont 37 ont été réglées. Ce chiffre est inquiétant par rapport à l’année 2016, où les mêmes services ont enregistré 32 affaires, dont 8 ont été réglées.

Le conférencier a ajouté que la plupart des affaires traitées, notamment liées au chantage, menaces et vols, ont été signalées sur les réseaux sociaux. «La majorité de ceux qui consultent le réseau internet fréquemment est la masse des mineurs, qui commencent par des recherches liées à leurs devoirs scolaires puis cela devient autre chose en s’inscrivant dans les réseaux sociaux», a déclaré le chef de la sûreté.

Et de poursuivre : «Mais suite à chaque incident signalé par les parents, il y a une assistance psychologique du jeune concerné par nos soins. D’autant plus que certains jeux sont pris en considération par la DGSN, où l’on est en train de mener une étude sérieuse sur des applications.» Dans le même contexte, Sami Bouras, chef de service de la police judiciaire, a affirmé que les suicides et les décès des mineurs enregistrés n’ont aucun lien avec le jeu macabre «Blue Whale Challenge» ou «le défi de la Baleine bleue».

«Aucune des preuves recueillies durant les enquêtes menées sur les morts enregistrées en 2017 n’a démontré qu’elles ont une relation avec ce jeu. Pour ce qui est de l’affaire de l’enfant Heithem Mousli, âgé de 13 ans, retrouvé vendredi dernier pendu dans son domicile familial, à la cité des Frères Abbas, communément appelée Oued El Had, l’enquête est toujours en cours.

Je ne peux vous donner plus de détails avant son achèvement», a précisé M. Bouras. Sur un autre volet et parmi les chiffres importants communiqués à la presse lors de cette rencontre, notons celui des vols de véhicules. Le chef de la sûreté de wilaya a déclaré qu’il y a eu une hausse assez importante, où il  a été signalé le vol de 25 véhicules de plus en comparaison avec l’année 2016.

Ainsi, en 2017, 108 véhicules ont été volés et 49 ont été récupérés. Par contre, en 2016, les mêmes éléments ont enregistré 83 véhicules volés et 58 récupérés. «Certes, il y a eu une augmentation importante, mais plusieurs réseaux de trafic de véhicules ont été démantelés durant cette année. C’est pourquoi nous avons créé un pôle régional pour combattre ce genre de vols, pas seulement à Constantine, mais aussi au niveau des wilayas limitrophes», a conclu M. Ouabri.             

Yousra Salem
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...