Régions Est Constantine
 

Campagne de nettoyage à Sidi Mabrouk (Constantine)

Plus de 54 tonnes de déchets enlevés à la cité Benkhebab

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 14.02.18 | 12h00 Réagissez

 
	Les environs immédiats de ce quartier se sont transformés peu à peu en une immense décharge 
	à ciel ouvert, nécessitant quinze jours pour enlever l’ensemble des détritus.
Les environs immédiats de ce quartier se sont transformés...

Quel que soit l’endroit où l’on passe, des tas de décombres, d’ordures, de ferraille et autres objets hétéroclites, jetés çà et là par des citoyens indélicats ternissent l’image de la ville.

Et malgré le durcissement de la loi relative à la protection de l’environnement qui interdit le dépôt des déchets solides sur la voie publique, des décharges sauvages se créent pourtant au gré des besoins d’une certaine frange de la population qui vient y jeter des gravats, de vieux meubles, des appareils électroménagers et autres détritus à proximité même de certains quartiers dits résidentiels. 

Face à cette situation, certains ont choisi de réagir et de se mobiliser afin de mener des campagnes de nettoyage de grande envergure. Quinze jours. C’est le temps qu’il aura fallu en effet aux habitants de la cité Benkhebab à Sidi Mabrouk supérieur pour se débarrasser enfin des tonnes de déchets qui se sont accumulées ces dernières années dans leur quartier. Un quartier dont les environs immédiats se sont transformés peu à peu en une immense décharge à ciel ouvert. Le mur d’enceinte du centre de formation Abdelhak Benhamouda mitoyen avec cette cité est devenu, affirment ses habitants, le lieu privilégié de certains citoyens indélicats pour se débarrasser de leurs détritus. Des représentants du comité du quartier parlent de plus d’une quantité de 54 tonnes de déchets enlevés au cours de cette campagne de nettoyage. Une campagne qui n’aurait pu aboutir néanmoins, soulignent les habitants, sans le précieux concours de la Proprec et de la Propco, les établissements publics de propreté de la wilaya et de la commune qui ont mis à leur disposition d’importants moyens matériels et humains.  
 

F. Raoui
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie