Régions Centre Alger
 

Aménagements urbains

Réception du sous-sol de la Grande-Poste prochainement

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.03.18 | 12h00 Réagissez

 
	Les espaces, parfois considérés infamants, méritent plus d’intérêt de la part des autorités publiques appelées à les réhabiliter et les rentabiliser
Les espaces, parfois considérés infamants, méritent...

Le projet de réaménagement du sous-sol de la Grande- Poste devra être réceptionné dans six mois, après le traitement du problème des infiltrations d’eaux et le lancement des travaux de réaménagement à l’intérieur du sous-sol, a indiqué le président de l’APC d’Alger- Centre, Abdelhakim Bettache.

Dans une déclaration à l’APS, M. Bettache a expliqué : «Les travaux de réaménagement du sous-sol de la Grande-Poste avancent bien, notamment après la résolution du problème lié aux infiltrations d’eau à l’intérieur de ce sous-sol», ajoutant qu’une nouvelle phase de ces travaux a été lancée mardi par le maître d’œuvre, qui a ouvert un chantier pour la finalisation des travaux de réalisation des nouveaux locaux du sous-sol, prévue dans les six prochains mois.

«Une fois réceptionné, cet espace deviendra une source supplémentaire de revenus pour l’APC, qui œuvre à l’ériger en ‘‘pôle pour les marques internationales’’, après la résolution du problème qui se posait avec les   commerçants occupant auparavant les locaux de ce sous-sol», a souligné le président de l’APC. «La justice a tranché ce dossier au profit de l’APC d’Alger- Centre», a rappelé M. Bettache, qui a cité un nombre de 17 commerçants exerçant au niveau de cet espace commercial, ayant refusé de payer le loyer à l’APC, obligeant celle-ci à recourir à la justice pour récupérer ces locaux et recouvrer les loyers dus, a-t-il expliqué.

Pour le développement de ce sous-sol en espace de vente de grandes marques. «Nous comptons installer des escalators et vitrer toutes les façades», a précisé le président de l’APC. La commune d’Alger-Centre mise, selon le même responsable, sur la bouche devant relier le sous-sol de la Grande-Poste à la station de métro pour attirer davantage de visiteurs et redynamiser le tourisme. 22 milliards ont été consacrés à ce projet, dont 3 milliards affectés pour régler le problème des infiltrations d’eau à l’intérieur du sous-sol, tandis que le reste (19 milliards) sera consacré aux travaux de réaménagement à l’intérieur du sous-sol.

La fermeture partielle du chemin menant vers l’hôtel Albert I, ces derniers mois, est due aux travaux de soutènement engagés, suite aux infiltrations d’eau, ayant empêché le lancement des travaux de réaménagement des locaux. Signalons que nombre d’espaces commerciaux, se trouvant en sous-sol, sont délaissés par les autorités locales, à l’instar du sous-sol de la rue Asla Hocine. Ce dernier compte nombre de locaux qui ne sont pas exploités.

Ces magasins sont utilisés par des propriétaires de commerce en surface pour l’entreposage des marchandises. Le sous-sol de la place Audin est certes ouvert au public, mais n’est pas mis en valeur. L’endroit est obscure et manque d’aménagement devant le hisser au rang de lieu commercial par excellence.

Tout compte fait, ces espaces, parfois considérés infamant, méritent plus d’intérêt de la part des autorités publiques appelées à les réhabiliter et les rentabiliser. En ces temps de vaches maigres, les autorités locales se doivent de les exploiter pour renflouer leurs caisses que l’Etat est désormais incapable d’alimenter en raison de la crise. Ces espaces commerciaux doivent faire l’objet d’une prise en charge de la part des services de la wilaya, devant leur redonner une vocation commerciale à même d’encourager les visiteurs.

Saci Kheireddine
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie