Pages hebdo Mode
 

Un défilé placé sous le signe de la femme royale et majestueuse

Virée montréalaise du designer de mode Karim Akrouf

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 05.04.18 | 12h00 Réagissez

Le designer de mode Karim Akrouf enchaîne les défilés et les podiums.

Il s'est arrêté la semaine dernière à Montréal avec sa dernière collection de tenues traditionnelles algériennes modernisées.Il était invité par le Fondation club avenir qui promeut l'excellence au sein de la communauté algérienne du Canada.

Celle-ci organisait la deuxième édition de Maghreb In, un événement qui met de l'avant les Maghrébines du Québec et du Canada. Tina Sebti, la directrice de la fondation Club Avenir, une férue de mode mais capable de siéger dans un Conseil d'administration, loin des clichés, a repéré Karim Akrouf il y a plus d'une année grâce à une autre créatrice de mode, Faiza Antri-Bouzar.

Cette dernière avait présenté ses créations lors de la première édition de Maghreb In. Le fondateur en Algérie de la ligne de prêt à porter de luxe Petit Paris Création qui est un habitué des fashion week n'a pas hésité à répondre à l'invitation. Il n'a pas été déçu par le « public de qualité composé de beaucoup de ceux et celles qui me suivent sur Facebook et Instagram et qui vivent au Canada », a-t-il affirmé après son défilé.

Placée sous le signe de la femme royale et majestueuse, la collection a déjà permis à Karim Akrouf de décrocher un prix en novembre dernier lors del' International Fashion Awards - Winter 2017 au Caire.  Plus tôt en 2017, il a participé à la Kuwait Fashion Week, Karim Akrouf a revisité le burnous, le badroune et autre karakou avec une touche moderne. « Ceci se manifeste à travers la découpe, la broderie ou le perlage, entre autres », explique celui qui dit vouloir  « montrer une image positive de la haute couture algérienne, et être ambassadeur des tenues traditionnelles algérienne à travers le monde ».

Pour son défilé canadien, les mannequins étaient des Maghrébines, la majorité des Algériennes, qui vivent à Montréal. A la tête d'une entreprises qui fait travailler une centaine de personnes, Karim Akrouf a pris la parole à la fin de son défilé et a rappelé ses débuts  dans le domaine et comment il a commencé à faire le buzz vers 2016.

En bousculant ce milieu, les critiques ont commencé à s'abattre sur lui. «  Ma meilleure réponse a ceux que je dérange c'est le travail », a-t-il dit sous les applaudissement des présents à la salle Plaza de Montréal. Il ne pouvait pas avoir meilleure réponse pour ce public venu aussi honorer l'entrepreneuriat au féminin.

 

Karim Akrouf organise ce samedi 7 avril à l'hôtel Aurassi le 2eme Maghreb Fashion Show.

Pour assister au défilé : https://www.facebook.com/Bentelbeyy/

 

Samir Ben
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie