Pages hebdo Auto
 

Autowest 2017 : Une affluence remarquable malgré la conjoncture

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 12.12.17 | 12h00 Réagissez

Au deuxième jour du Salon Autowest qui se tient au Centre des conventions d’Oran jusqu’au 16 décembre, l’affluence reste intéressante.

Certains visiteurs, déçus de ne pas trouver autant de marques que les années où le marché d’importation battait son plein, n’ont pas tenu compte de la nouvelle orientation du gouvernement, qui est désormais tournée vers la promotion de la production locale. «En 2006, j’ai acheté un Hyuandai Tucson toutes options et je constate aujourd’hui que le prix de la nouvelle version a presque triplé», déplore Mehdi, qui a pourtant eu à travailler dans ce domaine.

N’empêche, ce modèle proposé avec une remise de 350 000 DA et une disponibilité immédiate, au même titre que le Santa Fe (200 000 DA de remise), a attiré beaucoup d’acheteurs. Le même intérêt est constaté chez Kia, même si là aussi, selon un visiteur, les prix proposés sont les mêmes que ceux pratiqués en dehors du Salon.

«Vu la conjoncture, nous n’allons pas parler de prix ou de remises, car ces considérations étaient valables à une époque où on importait à outrance et en grandes quantités», indique Abdelkader Rezzoug, responsable de la Somex International, organisateur. «Avec la restructuration du marché de l’automobile en Algérie, le Salon de l’an passé était un début, cette édition est la suite, mais l’an prochain nous espérons avoir plus de marques avec la participation de Sovac, ou peut-être aussi de Peugeot, dont on dit que les premiers véhicules sortiront de l’usine d’Oran vers la fin de l’année 2018».

Avec les nouveaux projets annoncés, mais aussi avec le passage à une vitesse supérieure annoncée par certains constructeurs en termes de capacité de production, l’offre sera certainement élargie l’an prochain. On estime que pour un même segment de prix, une Alto ou une Swift de Suzuki peut concurrencer la Symbol de Renault, au même titre que la 301 de Peugeot ou la C Elysée de Citroën.

«L’élargissement de la gamme sera effectif et il arrive que ceux qui viennent pour un modèle bien précis risquent d’être parfois déçus, mais ils peuvent toujours patienter et différer l’achat, en attendant que le marché se stabilise», indique-t-on face aux nouvelles orientations de l’industrie automobile en Algérie.

Nous étions devenus des parkings et des aires de stockage pour des véhicules fabriqués ailleurs et cette période semble être révolue. La production de véhicules utilitaires est également une réalité et les organisateurs sont satisfaits de la participation pour la première fois de Mercedes Algérie, mais aussi de la marque Man, avec ses camions de gros tonnage.

«C’est en fait le premier qui a entamé l’expérience du montage en Algérie et cela depuis 2002, c’est-à-dire bien avant l’établissement du cahier des charges et des restrictions sur le marché de l’importation qu’il contient», précise-t-on à ce sujet. L’affluence du public concerne aussi le secteur du motocycle, avec ses trois entrants dans la production locale.

C’est le cas de la marque Sym, de Sétif, qui active depuis 2009 et qui a dû se mettre à la production sans aide de l’Etat dans un premier temps. «Nous produisons depuis 2016 et l’Etat nous a aidés cette fois en nous accordant une extension de 3000 m2 (contre seulement 6000 m2) auparavant pour augmenter notre capacité de production», indique M. Hamdi, dont la société emploie déjà 100 personnes. Sym monte 7 modèles avec une cadence de 80 unités par jour, mais, avec la nouvelle extension de l’usine, on compte produire jusqu’à 15 modèles avec, à court terme, une intégration de 20% grâce à des contacts établis avec des sous-traitants locaux.     

 

Djamel Benachour
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie