A la une Economie
 

Produits interdits à l’importation

Le gouvernement publie sa liste

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 11.01.18 | 12h00 Réagissez

La liste des 851 produits soumis à la suspension temporaire à l’importation en 2018 a été publiée hier,  par un décret exécutif, au denier Journal officiel.

Les produits dont l’importation est suspendue sont «des produits pour lesquels les besoins du marché national sont couverts par la production nationale», selon le ministre du Commerce. Dans cette longue liste, on retrouve les fruits secs, fruits et légumes frais, viandes, chewing-gums, bonbons et chocolats, pâtes alimentaires, conserves de légumes, confitures, eaux minérales, détergents, produits d’hygiène, céramiques, glaces et verres, robinetterie, câbles électriques, produits électroménagers ou téléphones mobiles.

Cette interdiction temporaire d’importation vise à réduire le déficit commercial lié à la baisse des recettes provenant des ventes de gaz et de pétrole. Cette mesure vient aussi remplacer le système de la licence d’importation, mis sur pied en 2016 pour stopper pour l’hémorragie des réserves de change, avant d’être supprimé deux ans plus tard, car jugé « bureaucratique et manquant de transparence sans compter qu’il a engendré parfois des problèmes d’approvisionnement et conduit des entreprises à la cessation d’activité», d’après les aveux du ministre du Commerce.

Seuls les véhicules de transport de voyageurs seront encore concernés par les licences d’importation. Afin de veiller à l’application et au suivi des mesures contenues dans le dispositif de l’encadrement des importations, une commission consultative intersectorielle sera installée le 21 janvier en cours auprès du ministère du Commerce, a annoncé hier un responsable du même département ministériel, cité par l’agence APS.

Confrontée depuis trois ans à l’érosion de ses réserves de change et à la hausse de ses déficits, l’Algérie a amplifié ses efforts pour réduire davantage la facture d’importation qui continue à peser sur ses finances extérieures.
 

Hocine Lamriben
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie