Chroniques Point Zéro
 

Proxima du Centaure

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 27.02.18 | 12h00 Réagissez


On dit qu'il va partir. Pas Rabah Madjer ou Djamel Ould Abbès, mais le gouvernement. Pas à cause de sa mauvaise gestion de l'économie, mais à cause de sa mauvaise gestion de la contestation.

Partir où ? Pas loin, juste à côté, téléphone ouvert à toute proposition de retour, le mécontentement ayant ceci de temporaire qu'il pousse à éloigner les cercles jusqu'à ce que la colère se dilue pour remettre ses pions au centre de l'échiquier, par un recul tactique qui n'est pas synonyme de négociation. Car la donne a changé, les étudiants soutiennent les médecins résidents et les lycéens leurs enseignants grévistes, du moins dans certaines villes, et le régime gérontophile ayant toujours eu peur de la jeunesse, il est probable que la rumeur a raison et que ce gouvernement, qui n'a pas fait grand-chose à part peupler l'univers et ses banlieues de voitures montées en Algérie, va partir.

Ce qui ne veut pas dire que le prochain Premier ministre sera un jeune de l'Ansej chargé de canaliser les crises de nerfs collectives et de faire quelques promesses à court terme. La proximité toujours, le successeur d'Ouyahia sera peut-être plus jeune, moins grisonnant, peut-être sans moustache mais tout aussi proche. Peut-être le fils de Ould Abbès, qui vient d'être blanchi dans l'enquête sur des sommes importantes d'argent trouvées chez lui et qui auraient servi à vendre des places sur les listes électorales.

Peut-être le neveu d'un chef de daïra, l'enfant légitime d'un mouhafedh du FLN ou un jeune présentateur asexué de l'ENTV. Dans tous les cas, il sera proche, même si, paradoxalement, le centre du pouvoir, qui oscillait entre El Biar, Ben Aknoun et Dély Ibrahim, est en train de fuir vers la côte et Zéralda. D'ailleurs, même le prochain président de la République, quel qu'il soit, sera aussi un proche, un pas loin, quelqu'un qui a grandi et a été élevé dans la proximité. Ce qui a fait dire à un opposant, très pâle à cause de son éloignement du soleil, qu'en 2019, pourtant à côté, on n'ira pas loin.

Chawki Amari
 
loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

vidéos

vidéos

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie