Chroniques Point Zéro
 

Le week-end le plus triste

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 15.04.18 | 12h00 Réagissez


Jeudi, l’Algérie se réveille sous le choc, 257 morts dans un crash d’avion. Un deuil de 3 jours est décrété par le Président qui n’a pas pu se déplacer sur les lieux.

Vendredi, retour à Ketchaoua, la mosquée construite par les Ottomans en 1436 et rénovée par les Turcs, inaugurée la semaine d’avant par le même président algérien en fauteuil roulant. A la surprise générale, l’imam nouvellement en fonction présentait ses condoléances au chef de l’Etat pour les victimes du crash, comme si c’étaient ses enfants ou que l’Iliouchine lui appartenait. Vendredi toujours, alors que les larmes ne sont pas encore sèches, sont organisées de tristes demi-finales de la coupe d’Algérie. A Oran, l’un des matchs est arrêté suite à l’envahissement du terrain par les supporters et des jets de projectiles, et à Constantine, pour l’autre match, des pierres également jetées sur la pelouse et de nombreux blessés lors d’affrontements avec la police.

Deux matchs d’un niveau très médiocre et en plein deuil, que la FAF aurait pu décaler d’une journée, ce qui n’aurait pas changé la face du monde. Samedi et en dehors de toutes les lois et conventions internationales, l’Amérique et ses vassaux bombardaient encore la Syrie sous le prétexte de l’utilisation d’armes chimiques par Al Assad, frôlant le déclenchement d’une troisième guerre mondiale. 100 missiles tirés, dont chacun coûte l’équivalent de 3000 salaires dans les pays qui les ont tirés, ciblant, selon les officiels US, anglais et français, des stocks d’armes chimiques.

Pour punir une supposée utilisation d’armes chimiques, on bombarde donc ces stocks en assumant naturellement l’idée de les répandre dans l’air, délit équivalent, sinon pire, à celui qui a servi de prétexte pour détruire un peu plus ce pays meurtri. Bref, un bien triste week-end, à l’image de la pluie qui est tombée pendant deux jours sur le Nord, avec alerte inondations de la météo. N’a manqué qu’une déclaration de Ould Abbès à propos du FLN qui va ouvrir une kasma sur la Lune à la demande de la population.

Chawki Amari
 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco
Loading...
Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan
Loading...
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie
 
Loading...