A la une Actualité
 

On vous le dit

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 13.01.18 | 12h00 Réagissez


- Radio nationale : suspension étrange des émissions sur Yennayer

Les travailleurs de la Radio nationale, toutes chaînes confondues, ont été surpris, hier, par une étrange instruction. Ils ont été sommés de suspendre tous les programmes concernant la célébration du 1er Yennayer officiel. Alors que l’ENTV poursuivait, normalement, la diffusion de ses programmes concernant cette fête nationale, l’ENRS a surpris ses auditeurs pour une décision inexpliquée. «Ce matin, il y a une instruction de cesser de parler de Yennayer. Mais personne n’était en mesure de nous donner la source de cette instruction», nous confie une source qui a requis l’anonymat.

- Un mort dans un accident de la route survenu à Mostaganem

Un jeune conducteur a trouvé la mort suite à un accident de la circulation survenu hier à Mostaganem, a-t-on appris auprès des services de la Protection civile. Le jeune conducteur est décédé sur place, suite à une forte collision de son véhicule, une voiture touristique, contre un arbre, a-t-on précisé.

L’accident, survenu vers 4h au niveau du chemin de wilaya reliant les communes de Tadles et d’Ouled Hammou, a résulté de la déviation du véhicule, qui a heurté avec violence un arbre, dit-on encore. La dépouille de la victime, dont l’extraction du véhicule a été difficile, a été transférée à la morgue de l’Etablissement hospitalier Laâdjal Belatrache, a-t-on précisé.

- Blida renoue avec la saleté

Les différents quartiers de Blida croulent sous les ordures. Le visiteur de cette ville, connue jadis pour ses roses, se heurte à un décor plus que déshonorant. «Le ramassage des ordures s’effectue une à deux fois par semaine, mais seulement dans certains endroits, mal-heureusement», témoigne un habitant du centre-ville de Blida. L’absence de bacs à ordures dans certains quartiers rend les espaces communs synonymes de décharges à ciel ouvert, comme c’est le cas à la cité des Bananiers ou des Orangers.

Le constat est le même à Ouled Yaïch, une commune limitrophe de Blida, connue pour ses grandes cités-dortoirs. Le passage non régulier des camions de ramassage, la rareté des bacs à ordures par rapport au volume important de déchets généré par les ménages, ainsi que le manque de civisme chez certains riverains, ont fait de Ouled Yaïch l’une des communes les plus sales de la wilaya de Blida. Pendant ce temps-là, l’établissement public wilayal chargé de la collecte et du ramassage des ordures ne daigne même pas présenter des excuses aux citoyens quant aux récurrentes perturbations de ses services.

- Un mort et un blessé grave suite à une fusillade à Marseille

Un homme a été tué et un autre grièvement blessé lors d’une fusillade survenue dans la nuit de jeudi à hier dans un quartier animé de la ville de Marseille (sud), a rapporté la presse française hier. Les deux victimes se trouvaient dans une voiture stationnée sur le parking du quartier de La Plaine, quand elles ont été touchées par des tirs d’armes à feu.

Des sources policières citées par le journal local La Provence ont indiqué que bien que les circonstances de la fusillade soient «difficiles à déterminer », la piste du règlement de comptes est privilégiée. Selon les chiffres de la préfecture de police, douze personnes ont été tuées en 2017, dans des cas de règlements de comptes.

 
Loading...
le dessin du jour
LE HIC MAZ

Mes infographies

El Watan Magazine

impact journalism days

 

Indépendance Algérie

 

El Watan Etudiant

Chroniques
Point zéro Repères éco

Vidéo

Débats d'El Watan

Débats d'El Watan

Suivre El Watan

FacebookFacebook       TwitterTwitter
Télévision
Télérama       Télé Alger TV Algérie